manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 10 Mai 20 :
29044 comptes dont 1303 auteurs
pour 4059 fics écrites
contenant 15140 chapitres
qui ont générés 24474 reviews
 
     

     
 
Mutation
Par Aylina
Originales  -  Horreur/Fantastique  -  fr
One Shot - Rating : T (13ans et plus) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 1     1 Review    
Partager sur : Facebook | Twitter | Reddit | Tumblr | Blogger

note : petit délire du moment c à dire il y a deux mois en cours de philo ! j'vous jure, elle m'inspîre cette prof !

 

Une eau limpide coule avec un doux bruissement dans un lit de pierres blanches. Le vent souffle doucement dans le sous-bois faisant se mouvoir lentement, dans un cercle gracieux les feuilles des arbres qui produisent un fond sonore calme et apaisant. Des orchidées balancent tranquillement leurs grandes fleurs colorées dont les senteurs se répendent dans l'air, l'alourdissant, mélangeant toutes les fragrances telles que celle de la terre humide ou celle de jeunes menthes récemment écloses. Le petit ruisseau continu sa course sans s'arréter jamais. Sa fraicheur remonte du sol en de surprenantes vapeurs. La lumière du soleil transparait, verte, à travers le plafond de lianes entrelacées.

Mais...

Le bruissement du vent s'est tu. Une chaleur insoutenable venue du ciel brule tout. L'eau limpide se teinte de rouge et déborde de son lit. Les feuilles ont vite fait de disparaître sous l'ardeur des rayons de l'astre meurtrier. Une odeur de pouriture s'élève à présent du sol qui semble recouvert de cadavres et de cendres. Le vent ne souffle plus que pour apporter des relents de souffres. Les arbres, ou ce qu'il en reste, semblent empoisonnés par une chose cachée au sein de la Terre. Ils blanchissent à vue d'oeil et leurs troncs se rabougrissent, se dessèchent deviennent de plus en plus maigres, adoptant des postures torturées. La terre elle-même exhale une chaleur malsaine. L'eau c'est du sang.

 

 

Voili voilou ! un gros délire certe pas très long, mais ceux à qui je l'ai montré ont dit que c'était joli ! Et vous ? Qu'est-ce que vous en pensez ?

 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>