manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 10 Mai 20 :
29044 comptes dont 1303 auteurs
pour 4059 fics écrites
contenant 15140 chapitres
qui ont générés 24474 reviews
 
     

     
 
Serre n°9
Par Morphine
Et si...09  -  Drame/Surnaturel  -  fr
One Shot - Rating : T (13ans et plus) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 1     4 Reviews    
Partager sur : Facebook | Twitter | Reddit | Tumblr | Blogger

Et si... Prose en 6 actes et 10 mois.

 

 ************************************************

 

 

            1. Neville

 

Le vent dans tes toutes petites feuilles, bruisse dans mes oreilles. La lumière verte qui traverse les carreaux nous donne la même teinte. Pareil, toi et moi. Ensemble. Je lève les yeux vers la fenêtre ouverte. Le soleil m’éblouit. Je souris. Mes lèvres se posent alors sur toi. Tes toutes petites feuilles. Je pars, c’est l’automne, la lumière est claire. Froide. Il n’y a pas encore de neige, mais ça ne devrais pas tarder. Dans les serres il fait plus chaud. J’enlève mes gants de botanique, je mets ceux en laine. Mon écharpe. Il y a des feuilles tombées dans mes cheveux. Il y a des mèches de cheveux dans mes yeux.

Je me suis endormi. Assis en face de toi, assis sur le banc en bois, avec mon écharpe et mes gants. C’est l’Aube. Tu vois, j’ai du mal à te quitter déjà.

Dehors, c’est presque l’hiver. Le froid me saisit, je voudrais t’emmener avec moi mais tu dois rester là. Je dois partir. Je reviendrai, dans cette serre. Il va pleuvoir ce soir, Octobre.

Je t’aime.

 

 

          2. Hermione

 

La serre n°9 est hantée. C’est ce qui se dit. Nous sommes en Décembre et il neige. Cette serre est donc infréquentable. Il s’y passe de drôles de choses. C’est ce qui se dit. Moi je sais. Je sais ce qui s’y passe. Et c’est encore pire.

La guerre est finie. Nous avons vaincu à défaut d’avoir gagné, et Neville Longbottom s’est enfermé dans la serre n°9. Personne n’y a prêté attention. Il a disparut de la surface de la Terre connue. Il s’est enfermé dans ses propres chimères, et j’ai peur qu’il ait réussis à les rendre réalités. Il travaille à la réalisation de ses rêves, sans se rendre compte du cauchemar qui s’est faufilé par la fenêtre ouverte. J’ai peur.

Comment lui dire. Il n’est plus parmi nous. Il est partit rejoindre cet amant décédé, ce souvenir perdu. La guerre n’existe plus. La mort n’existe plus. Neville n’existe plus.

Ce qu’il réalise nous dépasse.

Il y avait deux garçons de la prophétie. Harry a tué. Neville donnera la vie. Et à eux deux, ils seront l’égale de Dieu.

 

 

             3. Théodore

 

Longbottom accroche ses rêves sur un fil à linge comme on enfile des perles sur une ficelle. Février, il gèle.

Je suis entré dans la serre n°9. Par ce qu’il n’en sort presque plus. Par ce que personne d’autre ne le fera. Et j’ai vu. J’ai compris. J’ai pleuré aussi. Les rêves de Longbottom sont des étoiles déjà mortes. Des rêves gâtés de l’intérieur. Il ne sait pas. Comment lui dire.

Il est intoxiqué à l’opium de ses songes.

La serre n°9 est hantée de chimères. De monstres malsains et de fées dégénérées. Créatures végétales dont l’étreinte amoureuse pourrait être fatale. Il est partit Neville. Il est mort. Il n’y a plus que l’amoureux et la muse mortifère.

Il n’y a plus rien à sauver de lui. Laissons le et attendons. Attendons que tout se termine et que tout commence. Il est trop tard pour tuer les songes gangrenés.

Et pourtant… Et si…

Et si Longbottom devenait ce dont nous avons tous peur. S’il réussissait là où nous n’osons nous avancer. S’il le faisait revenir.

Laissons l’amoureux dans sa boite à musique brisée. J’ai vu et j’ai compris. Et j’ai pleuré….

J’ai pleuré pour lui, pour ceux que j’aimais.

Et pour moi aussi.

 

 

               4. Harry

 

Il n’y a rien à dire sur la guerre. On meurt tous un peu quand on perd un être cher.

Oui. Il n’y a vraiment pas grand-chose à dire sur la guerre.

Neville est mort quand Draco est mort.

Avril.

Un nouveau balai vient de sortir sur le marché, il porte le nom de lightning1. La fédération de Quidditch organise de nouveau des matchs, assez régulièrement. Minerva McGonagall est directrice d’Hogwart. Les dragées surprises de Bertie Crochue ont été mises en examen très récemment à cause d’une nouvelle dragée qui provoquerait des crises d’épilepsie. Les boites ont été retiré du commerce. Olivander a cédé sa boutique. Kingsley Schacklebot est ministre de la Magie. Playwitch a sortit son nouveau numéro, avec Ronald Weasley en couverture. Les Bizzar Sisters sont en train d’enregistrer un nouvel album et Neville Longbottom se prépare à ressusciter Draco Malfoy.

Il pleut. 

 

 

               5. Blaise

 

C’est Théodore qui est venu me chercher à ma sortie de l’hôpital. Il était seul. Et assis dans cette chaise roulante que je ne quitterai probablement jamais, je comprends maintenant pourquoi.

Juin. Ma gorge est serrée. La main de Théo dans la mienne, j’admire avec effroi et dégoût ce qui est en train de naître dans la serre n°9.

Draco est mort il y a un an aujourd’hui, jour pour jour… malheureux hasard.

Il fait beau.

Neville Longbottom s’affaire, bourdonne, travaille à son minutieux miracle. Pas de lumière blanche, pas de chœur angéliques. C’est un miracle scientifique, un miracle qui vient d’en bas. Qui viens de ce que nous avons de plus sombre en nous. Neville sourit. Un sourire absent et délétère.

La plante qui prend toute la place dans la serre n°9 semble vibrer tout doucement et son allure de plante carnivore me fait sourire doucement. Dévoreuse d’âme, dévoreuse d’amour, dévoreuse d’espoir.

Ca arrive. Ca se passe. Je serre la main de Théodore, il ferme les yeux. Il est là... Il est là comme il nous a quitté. Grand et pâle. Les yeux fermés, il glisse hors de sa gangue végétale. Un bras, une tête, le corps tout entier. Il est là... Il respire, il pleure. Il naît de nouveau. Le même mais différent...

Je ne veux pas voir ça... je ne veux pas que Théo voit ça... je le tire vers moi, enfouie son visage dans mon cou...

Fermer les yeux...

 

 

                6. Ronald

 

Fin Août. Il fait bien trop chaud. Les couloirs de sainte mangouste sont mal ventilés. Je n’aurais jamais du venir. Je ne voulais pas. Ca ne sert à rien de venir. Ils ne sont plus parmi nous. Ils ne sont plus des nôtres...

Je me lève... Par la vitre je vois Hermione parler avec désespoir à un Neville aussi vide que ses parents. Je ne sais pas pourquoi elle s’obstine. Il ne répond jamais...

Depuis deux mois et demi, je connais le chemin par cœur. Un vendredi sur deux. Neville, une heure, psychiatrie. Draco, une demi heure, pédiatrie. Il est encore trop petit pour parler. Et c’est pénible à regarder de toutes façons... Draco Malfoy. Non... On l’appelle Draco par ce qu’il ressemble trait pour trait, pratiquement gène pour gène à Draco Malfoy... Mais la créature coincée dans ce corps d’adulte... C’est un nouveau né de deux mois et demi...

Il a fallut une demi heure à Neville pour réaliser ce que nous avions tous su. Draco était mort... Et rien ne le ferait revenir. Mais malgré tout, l’espoir. Et si ça marchait... Et si...

Non.

Non...

Nous le savions... Draco était mort, alors Neville est mort aussi...

C’est comme ça. On ne triche pas avec la mort...

En tout cas pas pour le moment...

...

 

 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>