manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 10 Mai 20 :
29044 comptes dont 1303 auteurs
pour 4059 fics écrites
contenant 15140 chapitres
qui ont générés 24474 reviews
 
     

     
 
Natsu no totte
Par Hinatalove
Naruto  -  Drame  -  fr
2 chapitres - Rating : K (Tout public) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 1     Les chapitres     0 Review    
Partager sur : Facebook | Twitter | Reddit | Tumblr | Blogger
Chapitre 1

 

Il releva lourdement son bras et regarda le cadran de la montre accroché à son bras.

-Pile à l'heure comme d'habitude.

Il s'adossa confortablement sur son banc et se delecta de sa boisson chaude qui était encore meilleure en ce mois d'hiver.Certains avaient comme passe-temps de la danse, ou encore de la plongée sous-marine,et pourtant lui, ne trouvait du repos qu'en l'observant .Du lundi au vendredi, à la même heure à la même place.Attention! Ça ne fesait pas de lui un psychopate,il voyait dejà le scandale : Sasuke Uchiwa 26 ans qui espionnait des lycéennes, que dirait sa mere si elle entendait ça? Sa mere... peut-être que c'était à cause de ça qu'il était là, parce que d'une certaine façon elles se ressemblaient: Une peau laiteuse,une cheveulure sombre bien entretenue, des levres pulpeuses et un regard empli de douceur,enfin ça c'était quand il n'était pas vide,leur seule difference horsmi leur âge était la couleur de leurs yeux. Ceux de sa mere etaient noirs et profonds tandis que les siens etaient blancs et clairs. Il regarda une nouvelle fois sa montre, et constata qu'il etait dejà 21h55 , heure à laquelle il partait toujours après avoir passé 5 bonnes heures dans un parc à ne rien faire, il ne comprenait pas lui-même cette routine qu'il s'était installer, et surtout pourquoi ça le detendait autant, son attention fût attirée par son effort desesperé à se rechauffer en soufflant sur ses mains denudées de gants créant ainsi de la buée. Il etait vrai qu'il commençait serieusement à faire froid, bien que le printemps montrait  dejà le bout de son nez, il se releva alors et jetta son gobelet de café desormais vide dans une poubelle et enfonça ses mains dans les poches de son manteau.

-Quelle inconsciense souffla-t-il

 Une jolie paire de bottes se presenta au devant de ses yeux ,ils passèrent par un jeans bleu nuit et un t-shirt noir pour tomber sur deux billes sombres. Il etait beau. Fût la premiere idee qui lui traversa l'esprit, et ça elle ne pouvait le nier, mais elle se demandait bien se quie pouvait bien vouloir un homme comme lui à une lycéenne comme elle.

-Suis-moi. Dit-il avant de se mettre à marcher

 Elle sursauta de suprise prise de court, elle n'avait même pas eu le temps de voir ses levres bougées, ses yeux clignoterent plusieurs fois afin de laisser le temps à son cerveau d'assimiler l'information, puis quand elle remarqua que la distance qui les separées depasser 10 metres, elle se ressaisie et se depêcha d'accourir afin de le rattraper, bien sûr elle laissa une bonne distance d'1 metre entre eux, mais elle se demanda tout de même si c'était une bonne idee de suivre un parfait inconnu juste parce-que il vous l'avait demandé, le fil de ses pensées s'interompu brusquemement quand elle faillit se heurter contre le dos du centre de son tourment actuel. Elle releva la tête afin d'observer se qui les avaient arrêté, il s'agissait d'un magnifique et grand cafe vitré, elle en rit presque quand elle lut le nom sur la porte d'entrer : NATSU NO TOTTE( été toride)                                              

 Il avait la tête posée sur sa main et regardé les passants d'un air blasé par la baie vitré, tandis que elle, trouvait le bois vernis de leur table plus que passionnant attendent patiement les capuchino qu'ils avaient commandé un peu plus tôt.

-A quoi est-ce que tu penses?

 Le son de sa voix l'a sorti de sa contemplation,elle le fixa afin qu'il lui donne une explication à ses mots mais il ne lui accorda pas un seul regard.

-Qu-quoi?

-Ça fait un mois que je t'observe, tu arrives aux environs de 16 heures puis tu restes assise à ne rien faire jusqu'à se que je te laisse vers 21h  alors ...il croisa ses bras sur la table et la fixa droit dans les yeux...A quoi est-ce -que tu penses quand tu es sur ce banc ?

-Je-je . Elle hesita tout d'abord gêné de ne jamais avoir remarqué qu'on l'épié mais elle prit une grande respiration avant de lui dire: J'imagine qu'elle aurait été ma vie si j'avais été quelqu'un d'autre, si j'avais été cet enfant pique-niquant joyeusement avec ses parents, ou encore cette fille riant gaiement avec son petit-ami,je me demande juste,si les choses auraient été differentes. Vous ne vous l'êtes jamais demander?

 Son regard autrefois vide le fixa attendant une reponse. Il fit deconcertee par sa tirade ne s'y attendant pas vraiment, il decida tout de même d'y songer serieusement pour lui donner une reponse satisfesante, laissant ainsi d'anciens souvenirs remonterent, des joyeux comme des malheureux .

-Voici vos commandes.

 Le serveur deposa les gobelets beiges encore chauds sur la table puis inclina poliment la tête et s'en alla. La brunette se saisie du sien et en bue une georgé, que ne fut sa satisfaction quand elle sentie la chaleur se propagéé lentement dans toute la surface de son corps.

-Pour être franc avec toi, je ne sais pas quoi dire, et puis ma vie actuelle ne me déplaît pas.

-Oui , vous-vous avait entierement raison, desolé, ma question était un peu bizarre .Dit-elle gêner

 Soudain une sonnerie s'eleva dans la piece laissant un moment de flottement, mais reprenant rapidement ses esprit l'adolescente se mit la recherche de son telephone , quand le mobile fut enfin trouver  son visage s'assombrit en realisant l'identité de l'expediteur, elle decida de repondre tout de même en s'excusant auprès de son aîné, elle ne mit pas longtemps à reconnaître la voix espiegle de son expéditeur.

-On te reclame mon amour, alors depêche toi.

 Et sans attendre un seul reparti le monologue se finit, se qui n'offensa nullement la lycéenne qui y était habitué, elle regarda son hôte gêné d'interompre leur rebdez-vous improvisé puis se leva et lui tendue la main un sourir  aux levres qui éblouissa le jeune homme.

-Hinata Tendo.

-Sasuke Uchiwa.Repondi-t-il  en lui serrant la main.

 Le contacte visuel qui suivi suffit à Hinata à se retrouver piéger dans un tourbillon sombre qui se trouva pourtant rassurant, elle n'arrivait pas à se detourner des yeux  de son vis-à-vis, ils l'hypnotisaient carrément, s'en était troublant.

-Au plaisir de te revoir alors.

 Il retira sa main et la reposa  sur la table laissant un etrange vide en elle, mais ne preferant pas arrivée en retard,elle lui adressa un deuscieme  sourir avant de s'en aller. Il se contenta de la regarder partir et put la voir disparaître dans un taxi à travers la vitre du café.

-Quel beau sourir tout de même.

 Elle se regarda dans le miroir habillée de son costume de cow-boy,il se composé d'un mini-short jeans et d'une chemise rouge carrelée nouée en dessous de sa poitrine la devoilant presqu'entierement. Elle fit un soupire à en fendre l'âme en mettant son masque et son chapeau en cuir.

-Hey Shiro, t'es prête?

 C'est avec une voix presque sur-égu qu'une jolie brune portant un mini short et une veste entrouverte bleu qui l'a sorti de ses pensées.

-hm, policiere? Demanda-t-elle en voyant la casquette dans sa main.

-Un anniversaire.

-bon je vais y aller alors.

 Elle deambula dans le couloir  au xmurs d'un rouge profond. On pouvait entendre de la musique et des cris d'euphorie, et c'est sans grande surprise q'elle aperçut une magnifique femme à la chevelure  bleue ramené en un chignon sur le côté et habillée d'une robe violette lui arrivant à mi-cuisse avec un decolté plongeant dans le dos, elle discutait joyeusement avec un homme qui avait une longue queu de cheval blonde aux yeux bleus. Quand elle croisa son regard, elle delaissa son interlocuteur et accouru vers elle et l'a pris dans ses bras.

-Shiro! Tu es magnifique s'entousiasma-t-elle, puis elle poursuivit dans un murmure. Tu lui ressamble tellement.

 -Merci konan-san.

 Elle prefera s'ecarter d'elle et continuer son chemin, elle se sentait toujours mal alaise quand elle l'a touché et surtout parce que elle la trouvé un peu trop superficiel, bien sûr elle s'en voulait d'avoir de telles pensées envers celle qui desormais était sa mere. Elle poussa la porte devant elle et penetra dans la piece tamisée où se trouvaient 6 jeunes hommes, l'un d'entre eux se leva et vint la rejoindre, il passa son bras autour de ses hanches pour l'attirait vers lui.

-Aller ma jolie, fais nous jouir.

 Son nez se retroussa derriere son masque quand l'odeur du tabac et de la voldka atteind ses narines, alors comme precedement elle s'echappa de sa prise et monta sur l'estrade au milieu de la salle, une musique  et des lumieres sensuelles commencerent à fuser en même temps que les cries des garçons. Elle aggripa alors la barre de fer et commença son show, l'odeur d'alcool lui fesait tourner la tête, mais elle se convaiquait que ça irait, elle essayait d'oublier se qu'elle fesait,où elle était, tout ce qu'elle voulait  c'était se vider l'espri, l'image d'un certains brun  lui apparût alors,et c'est grâce à cela qu'elle reussit tout de même à ne pas s'effondrer tout le reste de la soirée.

-Aurevoir Hebi.

-A bientôt Shiro.Repondit une fille à la longue cheveulure rose.

 Elle reajusta son manteau et souffla sur ses mains afin de les rechauffées un minimaum, elle n'oublia  pas de maudir une nouvelle fois cette saleté de blondasse d'avoir d'echiquetté ses gants avant de les enfoncées dans ses poches. La neige crepitait sous ses pieds,fesant echo dans le silence de la nuit plus qu'agréable, comparé à la musique beaucoup trop de l'endroit où elle se rendant chaque soir. Elle regardait le blanc immaculé de la neige d'un air assez pensif.

FLASH BACK

 il l'a surblomba de de son imposante taille puis l'a plaqua contre le mur et plaça son visage juste en face de celui de l'enfant de 13ans.

-tes yeux sont magnifiques, on dirait de la neige

 

FIN DU FLASH BACK

Elle secoua la tête pour chasser se souvenir qui lui semblait bien desagrable et pressa le pas pour arriver au plus vite chez elle. Elle soupira de soulagement en traversant le portail où était ecris : UNIVERSITE D'OSAKA.

-Bonsoir ma petite cherie.

 Elle sursauta de peur en se retounant, apres il faut dire que traînait dehors à 2 heure du matin n'était pas la plus bonne initiative du monde, mais elle fut soulager de constater qu'il ne s'agissait que de la vielle concierge sui fesait sa ronde

-Bonsoir grand-mere Chiyo.

 Elle soupira d'aise en ramenant les couvertures sur elle et pus enfin s'endormir  en se disant comme chaque soir qur demain sera un jour meilleur.

  Une jolie paire de bottes noirs se presenta au devant de ses yeux, ils passerent par un jeans marron et un pull bleu nuit pour tomber sur deux billes sombres. Il était beau.

-Suis moi. Dit-il avant de commencer à marcher.

 Elle se leva alors et le suivit.

 

 

Extrait du chapitre 2

Il ressoupira en s'adossant contre son siege puis leva la tête au ciel.

-Est-ce-que j'en deviens dependant?

-On vous jure qu'on l'a trouvé comme ça m'sieur.

Il n'en crut pas un seul mot .

-Tiens bon Hinata.

 

 
 
Chapitre précédent
 
 
Chapitre suivant
 
 
 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>