manyfics
     
 
Introduction Les news
Les règles Flux RSS
La Faq Questions
Concours Résultats
ManyChat Plume & Crayon
Boutique & Goodies ManyBash
BetaLecture Nous aider
Les crédits
 
     

     
 
Par date
 
Par auteurs
 
Par catégories
Animés/Manga Comics
Crossover Dessins-Animés
Films Jeux
Livres Musiques
Originales Pèle-Mèle
Série ~ Concours ~
~Défis~ ~Manyfics~
 
Par genres
Action/Aventure Amitié
Angoisse Bisounours
Conte Drame
Erotique Fantaisie
Fantastique Général
Horreur Humour
Mystère Parodie
Poésie Romance
S-F Surnaturel
Suspense Tragédie
 
Au hasard
 
     

     
 
au 10 Mai 20 :
29044 comptes dont 1303 auteurs
pour 4059 fics écrites
contenant 15140 chapitres
qui ont générés 24474 reviews
 
     

     
 
Stargate Future, le commencement
Par Helnox
Stargate: SG-1  -  Action/Aventure/S-F  -  fr
13 chapitres - Complète - Rating : K+ (10ans et plus) Télécharger en PDF Exporter la fiction
    Chapitre 5     Les chapitres     0 Review     Illustration    
Partager sur : Facebook | Twitter | Reddit | Tumblr | Blogger
Attaque en masse

Auteur : Helnox

Titre : Stargate Future

Disclaimer : Tous les personnages de Stargate appartiennent à la Metro Goldwyn Mayer.

Petite note de l'auteur : C'est parti pour la suite de l'histoire ! Vous allez savoir ce que signifie cette alerte qui inquiète tout le monde. J'espère que ce nouveau chapitre vous plaira.

J'aimerai remercier Syngaly, ma bêta lectrice pour cette fanfiction (merkiiii) !

Bonne lecture à vous !

(Si jamais des mots ou moments vous semblent obscurs ou incompréhensibles, vous pouvez trouver les informations sur stargate-fusion . com ou fr . stargate . wikia . com)

 

* * *

 

Chapitre 4 : Attaque en masse

« Que se passe t-il ? » demanda McKay.

« Nos détecteurs viennent de capter l'écho d'une dizaine de vaisseaux-ruches en orbite. On ne les avait pas détectés avant, je ne comprends pas du tout comment c'est possible »répondit Amélia qui était tout aussi affolée que les autres.

« Mais, une fenêtre hyperspatiale a t-elle été ouverte ? » demanda Sam qui semblait avoir une idée derrière la tête.

« Oui, mais seul un vaisseau en est sorti, les autres sont apparus d'un coup sur les radars. Ils sont sortis de nulle part »

« Oh mon dieu, alors nous allons avoir un énorme problème ! Je crois avoir compris ce qu'il se passe en ce moment même » cria presque Carter.

« C'est comme quand un Dédale est apparu de la même façon dans l'espace en orbite, ces vaisseaux viennent d'une réalité parallèle ! » s'écria Rodney qui était en train de céder à la panique.

« Colonel Sheppard ! » cria Amélia pour se faire entendre.

« Oui docteur Banks ? »

« D'autres vaisseaux apparaissent et ça ne semble pas aller en diminuant » expliqua la technicienne.

« Sheppard, je crois qu'il va falloir basculer l'énergie de l'occulteur sur le bouclier car si ils sont si nombreux, il savent à coup sûr que la cité est ici » proposa McKay qui s'était un peu calmé.

« Colonel, ils chargent leurs armes ! » cria Chuck.

« Basculez vite sur les boucliers ! Est-ce-que d'autres vaisseaux arrivent ? » demanda le Colonel Sheppard.

« Boucliers activés ! » cria Rodney.

« Apparemment il n'y a pas d'augmentation du nombre de vaisseaux. J'en compte au total … quarante-six ! » dit Amélia qui essayait tant bien que mal de garder son calme.

« Rhaââ, pourquoi deux jours après que je prenne le commandement de la cité, il arrive une grosse tuile ? » pensa John à haute voix (le Colonel Sheppard avait pris le commandement de la cité le lendemain de l'arrivée de SG1 sur Atlantis).

« Attention, ils ont ouvert le feu ! » hurla Rodney.

Les impacts des tirs furent grandement ressentis, la cité tremblait de partout, mais apparemment les boucliers résistaient bien à l'attaque. L'objectif des Wraiths ne semblait plus être de s'emparer d'Atlantis mais tout simplement de détruire la cité.

« Et au fait, comment ils ont réussi un coup tel que celui-ci ? » demanda Sheppard.

« Je suppose qu'ils ont dû réussir à contacter d'autres réalités et ont demandé de l'aide aux Wraiths de ces mondes parallèles. Ils ont dû leur envoyer les informations pour leur permettre de construire des moteurs trans-réalités compatibles avec leur technologie afin qu'il se regroupent tous et ensuite nous détruisent. Ainsi nous ne pourrions pas avertir la Terre de la menace qui se dirigerait vers elle » proposa Samantha. Sa thèse semblait véridique et possible.

« A cette cadence, combien de temps vont tenir les boucliers Rodney ? » demanda John.

« Si ils tirent ainsi non-stop, pas plus d'une journée ! ».

« Et est-ce-qu'un vaisseau comme l'Apollo ou le Dédale pourrait faire quelque chose ? »

« Non, ils seraient détruits en quelques minutes » répondit McKay.

« Que pouvons-nous faire ? Nous n'avons plus un seul drone dans la réserve ! »

« John, quelques drones n'auraient pas changé grand chose à la donne, au pire ils auraient détruit deux vaisseaux ennemis au maximum » argumenta Rodney qui en même temps que répondre aux questions de John, songeait aussi à un moyen de s'en sortir, mais toutes ses idées tombaient à l'eau car les ennemis étaient trop nombreux »

« Que peut-on faire Rodney ? » demanda à nouveau le Colonel Sheppard.

« Pour le moment, pas grand chose ! »

« Comment ça ? Il y a bien quelque chose qui marcherait dans cette salle que vous avez découvert ? »

« A part si vous voulez nous pulvériser en même temps, il n'y a rien ! » paniqua Rodney. « John, il faut tout de suite commencer l'évacuation vers la Terre ! »

« Vous avez raison. Connectez un générateur de type 4 sur la Porte et entrez les coordonnées de la Terre. Prévenez le SGC de la situation ». Chuck s'exécuta et activa la Porte, envoya le code et expliqua par radio.

« La base d'Atlantis est attaquée, tout le personnel est prié de prendre rapidement deux trois objets personnels et d'évacuer la cité par la Porte des Étoiles ». Tel était le message que pouvaient entendre les habitants de la cité d'Atlantis. Une masse de personnes se présenta devant la Porte mais on la fit passer calmement et par petits groupes, car la zone d'arrivée sur Terre n'était pas immense. Les Athosiens, les botanistes et autre personnel venant de la Terre ainsi que quelques réfugiés qui s'étaient installés au fil des années. Sur Terre, plusieurs pièces avaient été changées en dortoirs géants communs afin de recevoir tous les insurgés d'Atlantis. Le docteur Lam attendait devant la Porte au cas où il y aurait des blessés. Pas qu'elle le souhaitait, mais elle préférait jouer la prudence.

Sur Atlantis, l'évacuation se poursuivait pendant que certaines zones perdaient leurs boucliers et étaient détruites par les tirs ennemis. Par chance, ces parties de la cité étaient soient inhabitées ou déjà évacuées.

« Rodney, des tours sont détruites, on ne peut rien faire pour l'empêcher ? »

« Non c'est comme après l'attaque des Réplicateurs, si je touche au bouclier de la cité, il va céder » cria McKay.

« Il faut accélérer l'évacuation, préparez le système d'autodestruction pour tout à l'heure ! »

« Vous voulez vraiment le faire ? » demanda Rodney qui n'arrivait pas à croire que la situation était aussi critique.

« Oui. Vu comment c'est parti, il n'y a aucune chance que l'on sauve la cité et comme je ne veux pas la laisser entière, il faut prendre des précautions » expliqua le commandant de la cité.

« John, ce n'est pas forcément vous qui … »

« Qui quoi ? Je ne compte pas mourir, je sais encore courir, allez entrez votre code et faîtes le transfert des informations de la base de données Ancienne vers la Terre »

« Il y en aura pour deux heures, le temps à peu près que pourra tenir le bouclier de la cité ».

« C'est pour ça que vous évacuez avant et ce n'est pas négociable ! »

Rodney ne chercha pas à discuter car il savait pertinemment qu'il n'arriverait pas à lui faire changer d'avis, et partit sur l'ordinateur le plus proche pour lancer au plus vite le transfert de données.

« Voilà c'est lancé, bonne chance John et à tout à l'heure » dit Rodney qui tendait sa main.

« Merci Rodney, à tout à l'heure » dit John en serrant la main du scientifique qui était devenu son ami.

McKay ferma son ordinateur portable personnel et saisit dans ses mains deux pacages. Il regarda une dernière fois la cité d'Atlantis sur laquelle il était arrivé il y a six ans et qui lui avait permis de faire les plus grandes découvertes possibles, de rencontrer des peuples et personnes incroyables. Cette aventure lui avait permis d'aller plus loin que ce qu'il se croyait capable de faire, d'affronter ses peurs les plus profondes en combattant de puissants ennemis comme les Wraiths ou les Réplicateurs Asurans. Il versa une larme, et traversa la Porte quittant cette galaxie qui lui avait tant donné.

Il restait une trentaine de minutes avant que le ne bouclier lâche et, par chance, l'envoi des données allait plus vite que prévu ce qui laissait une plus grande marge pour partir à Sheppard.

Ce dernier était sur son ordinateur prêt à entrer son code lorsque l'envoi des données serait fini soit dans deux minutes. Deux minutes qui lui parurent affreusement longues. Il restait cinq secondes … quatre … trois, il anticipa et rentra son code, le compte à rebours de trente secondes pour l'autodestruction se lança, il regarda si l'envoi était bien fini et courut vers la Porte afin de regagner la Terre. Il n'était qu'à deux mètres de l'horizon des événements quand il entendit un « bip » signalant que le bouclier allait céder.

Au SGC, l'équipe de Sheppard l'attendait, mais personne ne franchissait le vortex.

« Rodney, le Colonel Sheppard est .. »

« Non il n'est pas ... »

McKay cessa d'un coup de parler.

 

- - - - -

 

Ce chapitre est fini, il est plus court que le précédent.

A bientôt et je vous dis, COMTRAYA comme nous le dirait ce cher Arlan !

 
 
Chapitre précédent
 
 
Chapitre suivant
 
 
 
     
     
 
Pseudo :
Mot de Passe :
Se souvenir de moi?
Se connecter >>
S'enregistrer >>